Ciné Pays Mêlois

Ciné Pays Mêlois

telechargement.jpgGeneriques

 

 

 

 

 

 

 

Avertissement : toutes nos séances sont présentées en 2D

Information : la salle est accessible aux personnes à mobilité réduite

Si vous souhaitez vous joindre à l'équipe de bénévoles pour accueillir les spectateurs aux séances,

distribuer ou coller des affiches, boiter des flyers, n'hésitez pas à nous contacter.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 3 mars 2024

 

14 heures 30 :

 

 

 

 

Wonka : (1 heure 56) film américain réalisé par Paul King et interprêté par Timothée Chalamet, Calah Lane, Keegan-Michael Key, Paterson Joseph, Matt Lucas, Mathew Baynton, Sally Hawkins et Rowan Atkinson.

Découvrez la jeunesse de Willy Wonka, l’extraordinaire inventeur, magicien et chocolatier de l’univers féérique de Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl, dans le film WONKA. Timothée Chalamet incarne ce jeune homme débordant d’idées et déterminé à changer le monde … avec gourmandise ! Cette œuvre haute en couleur, mêlant émotion et humour, prouve que, dans la vie, les rêves peuvent devenir réalité – surtout si on a la chance de rencontrer Willy Wonka.

Paul King a à son actif sept longs-métrage dont les deux Paddington (2014 et 2017). Nous retrouvons dans ce film la jeunesse de Willy Wonka le héro de Charlie et la chocolaterie. C'est rythmé, virevoltant, coloré et magique. Un film enchanté à voir en famille.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17 heures :

 

 

 

 

 

Chasse gardée : (1 heure 41) film français réalisé par Frédéric Forestier et Antonin Fourlon et interprêté par Didier Bourdon, Thierry Lhermitte, Hakim Jemili, Camille Lou, Jean-François Cayrey, Julien Pestel, Chantal Ladesou, André Penvern et Isabelle Candelier.

Dans un village sans histoire, une maison de rêve en pleine nature est à vendre. Pour Simon et Adelaïde, à l’étroit dans leur appartement parisien avec leurs deux enfants, c’est l’occasion idéale de faire le grand saut et de quitter l’enfer de la ville. Mais le rêve se transforme rapidement en cauchemar quand ils réalisent que leurs si sympathiques voisins utilisent leur jardin… comme terrain de chasse ! Entre voisins, la guerre est déclarée et tous les coups (bas) sont permis !

Si Antonin Fourlon est novice à la réalisation, Frédéric Forestier en est à son onzième long-métrage. Spécialiste des comédies, à son actif Le Boulet (2002), Astérix aux jeux olympiques (2008) et Les Bodins en Thaïlande (2021). Amateurs de comédie à la française, cette séance est pour vous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dimanche 17 mars 2024

 

 

17 heures :

 

 

 

 

 

La ferme des Bertrand : (1 heure 29) film français réalisé par Gilles Perret.

50 ans dans la vie d’une ferme… Haute Savoie, 1972 : la ferme des Bertrand, exploitation laitière d’une centaine de bêtes tenue par trois frères célibataires, est filmée pour la première fois. En voisin, le réalisateur Gilles Perret leur consacre en 1997 son premier film, alors que les trois agriculteurs sont en train de transmettre la ferme à leur neveu Patrick et sa femme Hélène. Aujourd’hui, 25 ans plus tard, le réalisateur-voisin reprend la caméra pour accompagner Hélène qui, à son tour, va passer la main. A travers la parole et les gestes des personnes qui se sont succédé, le film dévoile des parcours de vie bouleversants où travail et transmission occupent une place centrale : une histoire à la fois intime, sociale et économique de notre monde paysan.

La ferme des Bertrand est le 11ème film de Gilles Perret depuis 1999. Son oeuvre est principalement sociale avec Walter retour en résistance (2008), Les jours heureux (2012), La sociale (2016), L'insoumis (2017), J'veux du soleil (2019), Debout les femmes ! (2020) et Reprise en main (2021). Gilles Perret est voisin des Bertrand, il habite le même hameau de Haute Savoie. Gamin, il allait jouer dans cette ferme, c'est donc en connaissance qu'il l'a filmé en 1997 au moment du départ à la retraite des 3 oncles. Il est à noter que ceux-ci avaient déjà fait l'objet d'un documentaire pour la télé, réalisé par Marcel Trillat, réalisateur phare des années 70. C'est ainsi que nous suivons l'évolution de La ferme des Bertrand à trois époques différentes distantes chacune l'une de l'autre de 25 ans. Un travail unique qui dit beaucoup sur la transformation de l'agriculture et fait réfléchir sur le malaise actuel du monde agricole.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Séances suivantes :

- Dimanche 31 mars à 14 heures 30

- Dimanche 31 mars à 17 heures

- Samedi 13 avril à 17 heures

- Samedi 13 avril à 20 heures 30

- Samedi 27 avril à 17 heures (séance jeune public)

- Samedi 27 avril à 20 heures 30

- Samedi 11 mai à 20 heures 30

- Samedi 25 mai à 20 heures 30

 

 

 

 

 

Objet du site :

 

       Ce site a pour objectif de vous informer sur l'activité de Ciné Pays Mêlois. Par sa présentation, notre intention est de situer le cadre de cette activité, mais surtout la priorité reste de vous rendre compte de l'actualité de la programmation et de la vie de notre association. Enfin, il vous donne la possibilité de réagir à nos articles et, si nécessaire, de nous contacter.

         Ciné Pays Mêlois est une association située administrativement sur la Communauté de Communes (CDC) de la Vallée de la Haute Sarthe, territoire à caractère rural du département de l'Orne, Le Mêle-sur-Sarthe, un des deux chefs lieu de canton de la CDC, accueille les séances à la salle Daniel Rouault.

       Notre association est un des relais locaux de La Ligue de l'Enseignement Normandie (via le réseau Génériques, lequel s'étend sur les départements du Calvados, de la Manche et de l'Orne). Celle-ci est située à Caen et oeuvre sur l'ensemble de la Normandie. Son but est de développer le cinéma dans la région dans une perspective éducative auprès de la population, enfants, jeunes et adultes, elle est affiliée à La Ligue de l'Enseignement. C'est dans le cadre du réseau itinérant que Génériques nous apporte les moyens techniques et humains pour assurer les projections des séances. Il met à notre disposition lors de chaque séance, un projectionniste, le matériel de projection numérique, et le film choisi par les membres de notre association après les propositions de Génériques.

       Les circuits du réseau itinérant sont soumis à des impératifs définis par un code de "modus vivendi" signé en novembre 1998 par des représentants des salles fixes et des associations comme Génériques sous la haute autorité du Centre National de la Cinématographie (CNC). C'est ainsi que le nombre de séances annuelles ne doit pas dépasser 26, un film doit attendre la sixième semaine après la sortie nationale pour être projeté dans notre salle et un site du réseau itinérant doit se situer à 15 kilomètres ou plus de toute salle fixe.

       Vous pouvez parcourir le site à l'aide des liens de navigation dans le menu.

       Ciné Pays Mêlois vous souhaite une bonne visite et espére vous accueillir régulièrement pour trouver les informations que vous cherchez.

       Pour toute demande ou question vous avez la possibilité d'envoyer un mail à l'adresse suivante : andre.loury@sfr.fr

       Un grand merci à Justine qui nous a offert son savoir faire talentueux pour l'élaboration de ce blog.

 

Salle Daniel Rouault (grande rue)